Economie : le monde en crise, l’or s’approche des 2000 dollars l’once

Ce 9 août 2011, le prix de l’once d’or a franchi la barre des 1778 dollars, sur les grandes places financières internationales selon le site d’information Mineweb consulté par Ouestafnews.

Ce nouveau record atteint par le métal jaune est consécutif à « la menace pesant sur l’économie mondiale, induite par la crise de la dette aux Etats-Unis et en Europe », analyse le site spécialisé dans l’information minière estimant que « les investisseurs ont perdu confiance à la capacité des dirigeants européens à juguler l’avancée de la crise qui a désormais atteint, l’Italie et l’Espagne respectivement deuxième et troisième plus importante économie de la zone (euro) ».

En trois jours seulement , le prix de l’or a augmenté de 7 %. C’est du jamais vu depuis novembre 2008, rappelle la même source. Le prix de l’or qui a longtemps fluctué aux alentours de 1000 dollars l’once avait franchi le cap des 1500 dollars l’once le 20 avril 2011.

Depuis la crise financière de 2008, les investisseurs se sont rués sur l’or qui sert de valeur refuge avec des lendemains devenus incertains. Depuis le prix ne cesse de grimper, battant tous les records.

Selon les analystes de Mineweb, « ce rush vers l’or a concerné au total 2177 tonnes d’or c’est-à-dire la moitié de la production aurifère mondiale en 2010 ».

Aujourd’hui, les analystes craignent que l’actuelle crise de la dette – qui a valu pour la première fois à l’économie américaine une dégradation de sa note par l’agence de notation « Standard and Poor’s » – ne pousse le prix de l’or vers la barre des 2000 dollars l’once.

Avec « la faiblesse continue du dollar par rapport aux autres devises, le seuil des 1700 dollars sera vite dépassé », analyse Gold news, site spécialisé sur les marchés du métal jaune.

Selon des informations de l’agence de presse Reuters, l’once d’or a franchi le seuil des 1000 dollars pour la première fois le 13 mars 2008. Depuis cette date qui coïncide avec la crise financière, le métal jaune est en hausse constante, alors que deux ans plutôt le 11 avril 2006 l’once était fixée à 600 dollars. Ce fut la plus grande hausse depuis décembre 1980.

Cette hausse continue des prix de l’or sur les marchés internationaux fait peu de bruit en Afrique alors que ce contient est un des grands producteurs d’or du monde. Selon des informations rassemblées par Ouestafnews, la production aurifère en Afrique atteint en moyenne quelque 600 tonnes par an, soit un quart de la production mondiale. Le Ghana avec une production annuelle d’environ 75 tonnes et le Mali (60 tonnes) font partie des plus grands producteurs du continent, très loin derrière l’Afrique du Sud avec ses 300 tonnes annuelles.