Elections au Ghana : la CEDEAO enverra une mission d’observation de 200 membres

L’annonce a été faite par l’ancien président du Liberia, Amos Sawyer, qui conduisait une mission de préparation à Accra, rapporte le quotidien Daily Graphic, qui précise que M. Sawyer a pris contact avec toutes les parties impliquées dans ce scrutin qui doit déterminer, entre autres, le successeur du président John Kufuor.
Amos Sawyer a indiqué que la CEDEAO ne s’intéresse pas uniquement au vote mais également au contexte, à la préparation et à l’après-scrutin.
Il a soutenu que le Ghana ”a balisé la voie en termes de gouvernance démocratique non seulement en Afrique de l’ouest mais aussi sur tout le continent, en organisant de manière démocratique et pacifique les élections antérieures”.
Il a estimé que ”l’Afrique est très fière” de cette performance, soulignant que la mission pré-électorale de la CEDEAO qu’il a conduite a déjà pris langue avec le gouvernement, les organisations de la société civile, les partis politiques et quatre candidats à l’élection présidentielle.
”Le rapport que nous allons présenter servira de guide à la mission d’observation de la CEDEAO”, a assuré M. Sawyer qui a annoncé que la mission de l’institution sous-régionale est attendue au Ghana le 1er décembre.
A part la CEDEAO, le Centre Carter des Etats-Unis d’Amérique, le Commonwealth et l’Union européenne ont déjà annoncé qu’ils enverront des missions d’observation du scrutin.