Electricité : le Togo va dépanner la Côte d’Ivoire

Ouestafnews- Le Togo, qui a réussi à assurer son autosuffisance énergétique grâce à la construction d’une nouvelle centrale, va vendre de l’électricité à la Côte d’Ivoire, afin d’aider ce pays jadis locomotive économique de l’Afrique de l’Ouest à faire face aux nombreux délestages.

« La Compagnie énergie électrique du Togo (Ceet) s’est engagée à vendre à la Côte d’Ivoire, un tiers de la production générée par la centrale de Lomé », affirme le site officiel du gouvernement togolais consulté à Ouestafnews.

« Le contrat entre la Ceet et Abidjan, signé fin avril devrait rester en vigueur le temps que la cote d’ivoire qui souffre actuellement de délestages massifs, rétablisse sa production initiale », selon la même source.

La centrale de Lomé, construite et financée par la société américaine ContourGlobal, va garantir une production de 100 Mégawatt, ce qui
lui « permet d’alimenter à terme l’ensemble du territoire » et de « revendre » de l’électricité aux pays voisins.

Les 30 % de cette production seront vendus à la Côte d’Ivoire qui, comme la plupart des pays d’Afrique de l’ouest vit une crise énergétique aigüe, marquée par des délestages intempestifs.

Dans le but d’apporter une solution durable à la crise énergétique dans la sous région ouest africaine, qui n’épargne presque aucun pays, la Banque ouest-africaine de développement (Boad) a annoncé le 10 mai dernier, la création d’une Initiative régionale de développement de l’énergie (Ired), dotée d’un montant de 500 milliards FCFA.