Entreprises étrangères au Ghana : la Chine occupe le haut du tableau en 2009

George Aboagye, qui n’a toutefois pas précisé le nombre exact de ces entreprises chinoises établies au Ghana, a indiqué que l’année dernière, les entreprises étrangères ont investi 339,32 millions de cedis (environ 115 milliards de francs CFA) dans ce pays, selon le site d’information ghanaweb.com consulté par Ouestafnews.

S’il y a plus d’entreprises chinoises enregistrées au cours de l’année, par contre les entreprises sud-africaines ont le plus investi dans le pays en 2009, a précisé M. Aboagye.
Selon lui, rien qu’au troisième trimestre 2009, 81 nouvelles sociétés ont été immatriculées, contre 83 au deuxième trimestre.

Par ailleurs, les échanges commerciaux entre la Chine et le Ghana ont atteint 189,395 millions de dollars (90 milliards de francs CFA) à la fin du mois d’octobre 2009, selon des statistiques officielles chinoises, rapporte Ghana web.

Au delà du Ghana, la Chine est de plus en plus présente en Afrique dans des projets dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, du transport ou de l’eau et a signé des gros contrats lui donnant accès aux ressources énergétiques et naturelles de nombreux pays du continent.

Au cours de la première moitié de l’année 2009, la Chine a consenti un investissement direct d’environ 552 millions de dollars (225 milliards de francs CFA) en Afrique, soit une hausse de 81 pour cent par rapport à la même période en 2008.

Lors du sommet Chine-Afrique en tenu en novembre dernier en Egypte, Pékin avait décidé d’accorder aux pays africains une enveloppe financière de 10 milliards de dollars (plus de 4200 milliards FCFA) en crédits préférentiels.

La Chine annonçait en même temps la création d’un fonds spécial d’un milliard de dollars (plus de 420 milliards FCFA) destiné au financement des petites et moyennes entreprises africaines.