Etats-Unis : Près de 11.000 Libériens menacés d’expulsion

”Il y a 11.000 immigrants en quête d’asile, qui sont arrivés du Liberia au cours des deux dernières décennies. Toutefois, ces réfugiés libériens risquent de perdre leur permis temporaire de travail aux Etats-Unis. Ils pourraient retourner dans leur pays d’origine ou bien y être déportés par le gouvernement”, écrit le quotidien sierra léonais Concord Times qui cite un rapport de l’Institut international pour la justice et le développement (IIDJ).
L’IIDJD, basé à Boston aux Etats-Unis, indique, qu’en collaboration avec Universal Human rights international (URHI), il va bientôt lancer une campagne nationale de sensibilisation sur le drame des réfugiés.
”Le département de la sécurité intérieure, qui désigne ces Libériens sous le vocable de Statut temporaire protégé (TPS), a étendu leur la durée de validité de leur document de travail jusqu’au mois d’avril prochain. A partir se réserve le droit d’expulser les bénéficiaires des TPS à partir du 30 septembre, selon le rapport de l’IIJD.
”Pour prévenir une crise humanitaire et promouvoir la paix et la stabilité du Libéria, l’IIJD joint sa voix à celle de la Présidente du Liberia Helen Johnson-Sirleaf, pour demander que le droits de résidence ou tout au moins qu’une protection soit garantie à ces Libériens”, souligne le rapport.