Exploitation minière au Mali : plus de 220 conventions, 53 milliards FCFA


Par Ouestafnews

La grande partie de ces conventions (178 sur les 222) ont été signées en cinq ans, dans la période comprise entre 2002 et 2007 pour des montants estimés à 53 milliards CFA, a annoncé le gouvernement malien à l’issue du conseil des ministres du 5 mars.
La grande partie de ces investissements sont dirigés dans le secteur de l’or
Selon le gouvernement malien, la production d’or a atteint un niveau record en 2006 avec une prodcution de 58,3 tonnes pour "une contribution à l’économie nationale de 116 milliards FCFA". Mais cette production a connu une baisse en 2007 (52, 7 tonnes) et les prévisions pour 2008 sont d’environ 46 tonnes.
En dépit de ces chiffres et de la hausse des prix de l’or sur les marchés mondiaux, le Mali reste un des pays les "plus pauvres" du monde, poussant la société civile malienne comme celle des autres pays ouest africains à mener une campagne pour plus de transparence dans la gestion des contrats miniers.
Le gouvernement du Mali a admis, à l’issue du même conseil des ministres, que "certaines sociétés qui ont signé des conventions d’établissement ne respectent pas les obligations énoncées dans ces actes", affirmant qu’entre 2002 et 2007, 71 conventions ont été annulées et que d’autres annulations pourraient intervenir si les sigantaires ne respectent pas leurs engagements.