Fact-checking – Le Burkina Faso n’est pas le premier pays ouest-africain à basculer vers la TNT

Ouestafnews – Plusieurs personnalités ont revendiqué un rôle de pionnier pour le Burkina Faso dans le domaine de la diffusion de la télévision numérique terrestre (TNT) en Afrique de l’ouest francophone. Qu’en est-il réellement ?

Source de l’affirmation

«Ce lancement est historique pour le Burkina Faso. Nous constituons le peloton de tête des pays qui ont fait le grand saut dans l’univers de la TNT », a déclaré le représentant des éditeurs de services de télévision du Burkina Faso, Issoufou Saré, cité par l’AFP, au cours d’une cérémonie, le 28 décembre 2017.

D’ailleurs l’AFP indique que «le Burkina Faso dispose depuis vendredi de la télévision numérique terrestre (TNT), devenant le premier pays d’Afrique de l’ouest à basculer vers cette technologie.»

La TNT est lancée au Sénégal depuis 2015

Une petite recherche sur l’Internet permet de voir que la place attribuée au Burkina Faso est erronée. En effet, le Sénégal est le premier pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à lancer la TNT, le 17 juin 2015.
En Afrique francophone, des pays comme le Maroc et la Tunisie sont souvent cités comme étant les plus avancés dans ce processus de basculement vers la télévision digitale.

La migration vers la TNT a fait l’objet d’un accord paraphé en 2006 entre les pays africains et l’Union internationale des télécommunications (UIT). Selon les délais fixés, les pays signataires devraient abandonner la diffusion en analogique en juin 2015 ou en 2020.

Selon un article de la tribune Afrique, les pays ayant achevé leur transition se comptent sur les doigts : Maroc, Ile Maurice, Malawi, Mozambique, Rwanda, Tanzanie et Tunisie. Selon les experts, le retard accusé par la grande majorité est dû à un problème de moyens. Cité par Africa Check, Mamadou Baal est d’avis que le retard s’explique par « un problème d’argent » et « un manque de volonté politique ».

Déficit d’informations

Au niveau de l’UIT, la plupart des rapports ne sont pas accessibles au grand public. Un rapport intitulé « Digital transition in Africa », publié en décembre 2017 recense, lui, six pays (sans les citer) qui ont achevé leur transition numérique. Ce qui prouve le manque d’informations qui caractérise cette question de la migration de l’analogique au TNT.

Une affirmation fausse

L’affirmation faisant du Burkina Faso, le pionnier de la TNT en Afrique de l’ouest est fausse. Le lancement de la télévision digitale s’est fait, au Sénégal, en juin 2015.
MN/ad