Fermeture d’une radio-télévision privée au Sénégal : le propriétaire accuse l’Etat

Interrogé par les médias sénégalais, le propriétaire du groupe, Sidy Lamine Niasse, a immédiatement accusé l’Etat d’être à l’origine de la fermeture, estimant qu’il s’agit d’une décision politique contre son groupe de presse qui, outre ses stations de radio et sa station de télé, édite également un quotidien.
« Ce n’est pas l’affaire du BSDA, puisque l’affaire BSDA est devant la justice. C’est le gouvernement sénégalais qui est venu fermer Walfadjri », a affirmé le patron de Walf, selon des propos rapportés par l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).
Avant la fermeture de Walf, le BSDA avait lors d’une conférence de presse à Dakar sommé Walf de s’acquitter de ses droits vis-à-vis des artistes et respecter la législation en matière de droit d’auteur.