FOOT : ASEC-Africa sur un air franco-italien

Comme les derbys d’Abidjan, les rencontres de football entre les deux nations européennes soulèvent beaucoup de passion et la dernière finale de la coupe du monde qui s’est terminée sur une victoire de la Squadra Azzura (nom de la sélection italienne) et surtout le fameux coup de tête de Zidane sur Materrazzi est encore dans toutes les mémoires.
Si l’entraîneur français de l’ASEC, Patrick Liewig qui a joué la saison dernière la demi-finale de la Ligue africaine des champions et remporter encore une fois le championnat national, ne veut pas trop se focaliser sur ce match qui est ‘’une rencontre comme les autres’’, le technicien italien de l’Africa, Francesco Moriero ‘’construit une équipe pour tenir tête’’ au champion en titre.
Le jeune technicien âgé de 37 ans qui est arrivé cette année en provenance d’Italie où il a évolué sous les couleurs de l’Inter Milan, se fixe déjà comme objectif ‘’de gagner le titre’’.
Le technicien italien qui a entendu parler du derby ‘’dès sa descente d’avion au niveau de l’aéroport’’ sait ce que ne sera pas facile évoquant qu’il ‘’travaille aussi sur le futur pas seulement pour l’immédiat’’.
Sur son futur grand adversaire dans la ligue 1 ivoirienne composée de 14 clubs, il estime que ‘’si depuis sa venue à l’ASEC, il gagne, c’est parce qu’il est très fort. J’espère suivre son exemple et faire gagner l’Africa’’.
Du côté de l’ASEC, l’entraîneur Patrick Lewieg reconnaît qu’il y a une ‘’passion autour de ce match notamment du côté des médiats’’ mais refuse de ‘’résumer le match Africa-ASEC’’ à une confrontation entre un technicien italien et français.
En plus de l’Africa, l’ASEC qui s’est fixé deux objectifs cette saison ‘’le championnat et la ligue africaine des champions’’, doit faire attention aux équipes du ‘’Séwé, du Denguélé, du Stade qui travaillent bien’’.