FOOT -CAN 2008 : les grands ouest africains confirment, sauf le Mali

Les Ecureuils ont même failli créer la surprise à Bamako en ouvrant le score par Ognonbiyi Mduriola avant que le buteur maison, Frédéric Kanouté, n’égalise sur penalty.
Tous les autres favoris ont confirmé leur rang comme c’est le cas pour le Nigeria qui a remporté son 3ème match consécutif de ces éliminatoires contre l’Ouganda, 1-0 grâce à un but de Nwanko Kanu.
L’autre demi-finaliste de la CAN 2006 à l’image des Super Eagles du Nigeria, les Lions de la Teranga ont remis les pendules à l’heure face aux Taifa Stars de la Tanzanie dans le groupe 7.
S’il a fallu attendre la seconde mi-temps pour voir l’équipe de Henri Kasperczak dominer son adversaire, 4-0, il reste qu’avec cette large victoire, les Lions retrouvent la place de leader de la poule.
Les Etalons du Burkina Faso qui étaient leurs tombeurs lors de la 2-ème journée n’ont pas confirmé à domicile contre les Black Mambas du Mozambique, 1-1.
Ce n’est pas le cas pour les Eléphants de Côte d’Ivoire qui n’ont laissé aucune chance aux joueurs de Madagascar, 3-0. Le match se jouait pourtant à Antananarivo, la capitale malgache.
Même cas de figure pour les Eperviers du Togo contre la Sierra-Leone. Les partenaires d’Emmanuel Adebayor qui ont retrouvé leur coach, le Nigérian, Stephen Keshi, ont fait encore vibrer le stade de Kégué avec une victoire, 3-1.
Toutefois cette large victoire a été atténuée par les petites querelles extra-sportives qui ont valu à la star togolaise, Adebayor de se faire suspendre ‘’jusqu’à nouvel ordre’’ par sa fédération nationale pour ‘’une histoire de primes’’.
Si ces équipes ont confirmé leur rang, la Guinée qui a démarré difficilement les phases éliminatoires, a réussi un joli coup en allant dominer à Banjul les Scorpions de Gambie, 2-0.
Lors des deux premières rencontres, le Syli national avait été tenu en échec par l’Algérie, 1-1 à Conakry avant de perdre 1-2 contre le Cap Vert à Praia.
Ces mêmes Cap Verdiens qui n’ont pas fait le poids face à l’Algérie, 0-2 face tandis que les Mourabitounes de la Mauritanie n’ont rien pu faire contre les champions d’Afrique en titre, les Pharaons d’Egypte qui ont remporté le gain de la partie, 3-0 au Caire.