FOOTBALL – CAN 2008, le Cameroun veut son Eto’o Fils et vite


PAR APS

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) veut que l’international Samuel Eto’o soit disponible pour le regroupement des Lions Indomptables dès lundi, au moment où FC Barcelone souhaite retarder d’une semaine son départ pour la CAN, a-t-on appris de bonne source.
Le FC Barcelone soutient pourtant qu’il a obtenu un accord pour que le joueur camerounais reste en Espagne pour une semaine supplémentaire, rapporte la BBC. Cela devrait lui permettre de disputer deux rencontres avant d’aller à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dont le coup d’envoi est prévu le 20 janvier au Ghana.
Le Cameroun tient un camp d’entrainement au Burkina Faso sur le chemin du Ghana. La plupart des joueurs sélectionnés par l’entraîneur Otto Pfister sont déjà sur place.
Eto’o est un élément clé dispositif de l’équipe, souligne la FECAFOOT, ajoutant qu’il est donc essentiel qu’il rejoigne ses coéquipiers à temps.
Selon le règlement de la FIFA, les joueurs appelés en équipe nationale doivent être mis à la disposition de leur pays deux semaines avant le début d’un tournoi majeur.
Le FC Barcelone a écrit au Cameroun pour indiquer que le plan de rétablissement du joueur, qui vient de renouer avec la compétition après plusieurs mois de blessure, pourrait être sérieusement affecté s’il voyage cette semaine.
Le Cameroun évoluera dans le groupe C à Sekondi en compagnie de l’Egypte, du Soudan et de la Zambie.