Force G5 Sahel :  Le chefs d’Etats demande un mandat sous le chapitre VII de l’ONU

Les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont plaidé le 30 juin 2020 à Nouakchott pour un renforcement de l’action militaire en demandant l’octroi d’un mandat sous le chapitre VII des Nations-Unies pour la force conjointe du G5 Sahel.

«(…) les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont salué les propositions faites par le Secrétaire Général des Nations Unies pour son renforcement et réitéré leur demande pour un financement pérenne de la Force, ainsi que l’octroi d’un mandat sous le Chapitre VII de la charte des Nations-Unies», indique le communiqué publié à l’issue de leur sommet dans la capitale mauritanienne. Le Chapitre VII de la Charte des Nations Unies créé le cadre dans lequel le Conseil de sécurité peut prendre des mesures coercitives.

Il permet au Conseil de constater «l’existence d’une menace contre la paix, d’une rupture de la paix ou d’un acte d’agression» et de faire des recommandations ou de recourir à des mesures militaires ou non militaires «pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales», peut-on lire sur la charte des Nations-Unies.