Forum pour le partenariat avec l’Afrique : le Nepad représentera le continent

Le FPA a été créé en novembre 2003 à l’occasion du Sommet du G8 à Evian (France), afin d’élargir le dialogue de haut niveau entre le G8 et le Nepad en y associant les principaux partenaires bilatéraux et multilatéraux du développement de l’Afrique.
A l’époque l’initiative panafricaine venait d’être lancée et avait reçu un accueil assez favorable au sein de la communauté internationale, et notamment des pays développés.
Au cours de son séjour à Rome, le nouveau patron du Nepad qui vient de prendre fonction le 1er avril 2009, mènera diverses activités dont notamment une rencontre avec Jacques Diouf, directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO).
L’agriculture est l’une des huit priorités du Nepad.
Plusieurs autres rencontres sont prévues à l’agenda de M. Mayaki, ressortissant nigérien qui prend les rênes du Nepad (en remplacement du Mozambicain Firmino Mucavele) au moment où cet ambitieux programme peine à répondre aux attentes et espoirs placés en lui au moment de son lancement.
Aussi bien en Afrique qu’en dehors du continent, l’enthousiasme qu’avait suscité ce programme de développement à sa naissance au début des années 2000 s’est beaucoup émoussé.
Le FPA, dont la mission est de renforcer les efforts de partenariat en faveur du développement de l’Afrique est, selon ses promoteurs, une tribune de premier plan où discuter des problèmes africains et élaborer des stratégies. Il réunit l’Afrique et des organisations multilatérales internationales représentant des pays du Nord.