G5 Sahel : le Niger réclame les fonds promis par les pays donateurs

Le Niger, par la voix de son ambassadeur à l’Onu, réclame le déblocage des fonds promis à la force du G5 Sahel.

«Il s’agit maintenant de faire en sorte que les fonds promis soient déboursés car la situation sécuritaire au Sahel ne fait que se dégrader, d’où la nécessité pour la force de commencer ses opérations militaires», a déclaré, Abdallah Wafy dans des propos rapportés par l’AFP, le 25 avril 2018.

La force conjointe du G5Sahel qui regroupe, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad a été mis en place pour résoudre le problème sécuritaire qui règne dans le Sahel.

Les pays concernés ont reçu plusieurs promesses de financement pour rendre opérationnelle  la force conjointe dont la première année nécessite un budget de 480 millions d’euros.