G5 Sahel : vers la mise en place d’un parlement

Les présidents des parlements des pays membres du G5-Sahel ont démarré le mardi 17 juillet 2018 à Niamey, des pourparlers pour la mise en œuvre d’un parlement devant accompagner les efforts du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme.

Cet organe a pour « vocation de veille, de conseil, d’information, pour mieux créer une synergie des actions visant à assurer la pérennité des programmes de développement et de sécurité dans cette zone », a expliqué le président de l’Assemblée du Niger, Ousseini Tinni, cité par l’Agence de presse africaine (APA).

Le G5 Sahel, lancé en février 2014, s’inscrit dans un cadre d’intégration régionale en matière de développement économique et de lutte contre le terrorisme. Il réunit cinq pays membres, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.