Gambie : intensification de la répression contre la presse : 8 journalistes en prison

« Tous les huit journalistes sont détenus à Mile Two Prison », selon un communiqué du Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) transmis à Ouestafnews.
La vague d’arrestation fait suite à une déclaration du Syndicat des Journalistes Gambiens (GPU, Gambia Press Union) qui exprimait son inquiétude après des commentaires du président Jammeh à propos du blocage de l’enquête sur la mort du journaliste Deyda Hydara, lui-même assassiné en décembre 2004.
Le premier groupe de 7 journalistes, qui avaient tous été arrêtés le 15 juin 2009 ont été entendus par la Justice et inculpés pour propos « séditieux », alors que le huitième arrêté le 18 juin, attend d’être fixé sur son sort.
Tous les journalistes arrêtés travaillent pour The Point, journal privé co-fondé par le défunt Deyda Hydara ou pou Foroyaa, journal appartenant à un parti d’opposition.
Le régime du président Yahya Jammeh est connu depuis longtemps pour son hostilité vis-à-vis de la presse, ce qui a conduit plusieurs journalistes de son pays à s’exiler à l’étranger.