Gambie: Jammeh rompt avec Susan Wafaa Ogoo

Diplomate chevronnée, Suzan Waffa Ogoo a exercé plusieurs fonctions sous le régime du président Jammeh. Elle a été tour à tour ministre du Tourisme et de la Culture, ministre du Commerce et de l’Emploi et ministre de la Pêche, des Ressources naturelles et de l’Environnement.

Elle a été nommée représentante permanente de la Gambie aux Nations Unies, en avril 2008, après avoir servi comme ambassadrice de son pays en Inde. Elle est restée à ce poste jusqu’en novembre 2012, quand elle été nommée ministre des Affaires étrangères. Devenant ainsi la première femme gambienne à accéder à cette fonction. Madame Ogoo est l’un des ministres qui a le plus longtemps côtoyé le président Jammeh, qui est à la tête de ce pays, depuis 1994, suite à un coup d’Etat militaire.

Selon la presse locale, aucune explication n’a été donnée à cet énième remaniement par la présidence qui rappelle toutefois que ce changement est « conforme à la Constitution » du pays. Ce remaniement est le sixième du genre en moins de trois mois.

Le remaniement est devenu une banalité dans ce pays où le président gère lui-même les portefeuilles de la Défense, de la Forêt et des Affaires religieuses. En août 2013, il avait renvoyé cinq ministres dont ceux de la Défense, de l’Energie et de l’Education.

 En outre, plusieurs membres du cabinet présidentiel dont le ministre des Affaires présidentielles, Njogu Bah, et la responsable de la communication, la journaliste Fatou Camara, ont été récemment limogés et poursuivis en justice.

M. Bah, est actuellement en détention, tout comme  l’ex-ministre de la Justice Lamin Jobarteh, jugés par une cour criminelle spéciale, à Banjul, pour « complot » contre l’Etat.