Gambie : l’ONG Freedom House salue les avancées démocratiques du pays

 

Freedom House a salué dans son rapport 2018 sur « la liberté dans le monde », les avancées notées en Gambie depuis l’arrivée au pouvoir du président Adama Barrrow.

«La Gambie a vu son statut changé allant de pays pas du tout libre à partiellement libre suite à l’alternance intervenue en janvier 2017 à la tête du pays », lit-on dans ce rapport.

Le texte s’est aussi félicité de «la tenue d’élections législatives compétitives et surtout du retour au pays de journalistes et d’activistes jadis poussés à l’exil par le régime autocratique de Yayha Jammeh».

l’ONG salue aussi la libération de prisonniers politiques, la politique de déclaration de patrimoine à laquelle sont soumis les membres du gouvernement et la liberté syndicale au sein du secteur médiatique.

Fondée en 1941, Freedom House (basée aux Etats-unis) se définit comme une «organisation indépendante qui se bat pour l’expansion de la démocratie et de la liberté à travers le monde».