Ghana : des milliers d’emplois menacés dans les mines

Confrontées à la chute continue du prix de l’or sur le marché mondial, la plupart des sociétés minières annoncent une diminution de leur personnel.

« Les mesures d’austérité prises par les compagnies, toucheront 2000 à 4000 salariés à la fin de l’année, mais les suppressions d’emplois peuvent être plus importantes si la situation empire », indique Tony Aubynn le directeur exécutif de la GCM, dans un entretien avec le quotidien « Daily Graphic.

Entre juillet et septembre 2013, la production d’or a été estimée à 840.600 onces alors qu’elle était de 1,2 million au trimestre précédent, d’après la Commission ghanéenne des mines.

La baisse des prix du métal jaune a obligé les compagnies présentes au Ghana à limiter leur production. Second producteur africain, après l’Afrique du Sud, le Ghana enregistre sa plus faible production depuis 1981, selon le site businessday.

D’après l’économiste ghanéen, Samson Akligoh, cette chute du cours de l’or est causée par la reprise économique aux États-Unis, après la crise financière qui s’était déclaré en 2008. Selon lui cette chute sera ressentie par le Ghana, étant donné que l’or représente 39 % des exportations du pays.

Selon une estimation de la Banque mondiale publiée ce mercredi 22 janvier 2014, le taux de croissance du Ghana devrait se situer à 7 % en 2014, une baisse par rapport aux prévisions antérieures qui affichaient, le chiffre de 7, 9.

En réponse à la suppression d’emplois annoncée, le directeur exécutif de la GCM, a laissé entendre l’adoption prochaine d’une mesure de « compensation » à l’endroit des travailleurs licenciés. Selon Tony Aubynn, les montants « généreux » qui seront alloués, permettront d’éviter toute plainte.

Le secteur des mines au Ghana compte près de 16.000 travailleurs et assure 27 % des revenus du pays, selon des chiffres officiels.

« Nous nous attendons bien sûr à des pertes de recettes, mais nous estimons que le marché de l’or qui est dans une période de transition, va se stabiliser en 2015 », a ajouté M. Aubynn.

En 2012, la production d’or au Ghana a atteint 4,2 millions d’onces, contre 3,6 millions en 2011, d’après les chiffres de la commission des mines. Le Ghana est après l’Afrique du Sud, le second plus grand producteur d’or du continent africain.

Lire également:
Ghana: chute historique de la production d’or