Ghana : la dette publique atteint 59% du Pib (ministère)

La dette publique ghanéenne est passée de 57% à 59% du Produit intérieur brut (PIB) entre mars et juillet 2019, selon des chiffres officiels parvenus à Ouestaf News.

De 198 milliards de Cedis (36 milliards de dollars) en mars, le montant total de la dette publique est passé à 204 milliards de Cedis (38 milliards de dollars), indiquent des statistiques du ministère ghanéen des Finances.

Selon la même source, cette hausse est due aux rassemblements des besoins de financement notamment au premier trimestre de l’année.