Ghana : le nouveau président John Atta Mills supprime cinq ministères

”Le président John Evans Atta Mills, à travers une loi, a regroupé certains ministères, faisant ainsi passer leur nombre de 27 à 23”, écrit le quotidien Daily Observer, citant le porte-parole du chef de l’Etat, Mahama Ayariga.
Les ministères de Sécurité nationale, des Affaires présidentielles, des Affaires parlementaires, des Pêches et de la Réforme du secteur public ont été purement et simplement supprimés, a expliqué Mahama Ayariga.
Selon lui, l’objectif visé est d’éviter des dépenses inutiles et d’en arriver à une meilleure utilisation des ressources disponibles.
A propos de la suppression du ministère des Affaires parlementaires, le porte-parole du président a soutenu que le Parlement était une entité autonome « capable de s’occuper de ses propres affaires”.
John Atta Mills, 64 ans, est arrivé au pouvoir en décembre dernier à l’issue d’un scrutin très serré qui l’a opposé au candidat du parti au pouvoir Nana Akufu Addo.