Ghana : prévisions économiques optimistes

Selon le professeur Ewusi, recteur de l’Université du West-End, cette nouvelle donne résulte de la combinaison de plusieurs facteurs, dont notamment la bonne récolte de cacao qui a atteint un million de tonnes, mais aussi la croissance du secteur aurifère et enfin l’exportation de pétrole.

Entré en décembre dans le cercle des pays exportateurs de brut, ce pays anciennement appelé Gold Coast (Côte de l’or), est le second producteur d’or d’Afrique (après l’Afrique du Sud) et le premier en Afrique de l’Ouest devant le Mali.

Par ailleurs, l’expert ghanéen qui évoquait « l’avenir du Ghana en tant que pays à revenu intermédiaire », prévoit aussi que le revenu par tête du Ghana atteindra les 4000 dollars en 2015, grâce à la manne pétrolière

Le Ghana, jadis un des pays les plus pauvres d’Afrique de l’ouest est en train de réussir sa mue, caractérisée par une maturité politique entamée depuis près deux décennies avec l’ex-président Jerry John Rawlings et une économie de plus en plus performante qui profite de l’instabilité d’autres pays comme son voisin immédiat la Côte d’Ivoire, jadis considéré comme le « modèle » de réussite par excellence dans la sous région ouest africaine.