Ghana: second aéroport international en vue

« La nouvelle infrastructure va permettre de régler les problèmes de capacité et d’anticiper sur la forte croissance du trafic révue dans les années à venir à l’aéroport de Kotoka » a jouté le ministre.

L’étude de faisabilité a té confié à la Chine et les travaux devraient être conduits par la China Airports Construction Corporation (CACC).

Les détails financiers concernant le projet n’ont pas été fournis par le ministre.

Connue pour l’instabilité de ces compagnies aériennes, l’Afrique de l’ouest n’en demeure pas moins un marché lucratif, selon des projections faites par l’avionneur américain Boieng, elle connait une forte progression du trafic passager avec une croissance moyenne de 10 % jusqu’en 2015.