Ghana : vers l’adoption d’un budget sans le contrôle du FMI

Le président Nana Akufo-Addo a soumis ce mardi 27 novembre 2018 un projet de loi de Finances à l’Assemblée nationale ghanéenne, son premier budget sans contrôle du Fonds monétaire international (FMI), rapporte l’Agence Ecofin.

Ce nouveau projet de loi, selon le ministre de la communication, Kojo Oppong Nkrumah, devrait apporter «plus de soulagement, d’espoir et d’amélioration du niveau de vie des population».

Dernièrement, le président ghanéen a annoncé une croissance de 8,3% pour l’année 2018, en hausse par rapport aux 6,8% prévu dans le budget du gouvernement pour la même année.