Guinée Bissau : formation d’un nouveau gouvernement

En 2016, le financement destiné à combattre et à éliminer le paludisme était estimé à 2,7 milliards de dollars au total et la contribution des pays les plus touchés ressortait à 800 millions de dollars.

Selon la meme source, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir) et le Parti pour le renouveau Social (PRS) contrôlent la plupart des portefeuilles.

«La grande surprise des observateurs politiques guinéens est l’entrée dans l’exécutif des dirigeants de trois autres partis ayant des sièges au Parlement, à savoir Agnelo Augusto Regalla, président de l’Union for Change; Vicente Fernandes, président du Parti de la convergence démocratique et Iaia Djaló, président du parti de la Nouvelle Démocratie», analyse Financial Afrik.