Guinée-Bissau : le Cedeao retire ses troupes

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) va procéder au retrait de sa force d’interposition détachée en Guinée-Bissau, selon une information relayée par RFI.

Ce retrait va concerner environ 130 hommes essentiellement composés des forces spéciales togolaises détachée en Guinée-Bissau depuis novembre 2019 pour renforcer le contingent sous régional stationné dans le pays depuis 2012. Il en sera de même pour les autres troupes de la Cedeao, notamment les Nigérians, Sénégalais et Burkinabè qui partiront graduellement d’ici décembre 2020.

Les troupes de la Cedeao ont été déployées depuis 2012 et avaient pour mission d’assurer la sécurité et de protéger les édifices publics suite à une intervention de l’armée sur la scène politique.