Guinée : le FNDC recense plus de 300 blessés lors des manifestations politiques

En Guinée, 324 personnes ont été blessés au cours ou en marge des différentes manifestations organisées entre novembre 2019 et août 2020 contre le président Alpha Condé (82 ans), indique un bilan publié ce lundi 10 août 2020 par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), figure de proue de la contestation.

La liste du FNDC, cite « au moins 59 blessés par armes de guerre », « au moins 30 par gaz lacrymogène » tandis que d’autres l’ont été par arme blanche, bastonnade entre autres.

La volonté prêtée à l’actuel président Alpha Condé de briguer un troisième mandat est au cœur de l’actualité politique en Guinée depuis plus d’un an.  Le jeudi 06 août 2020, lors d’une rencontre du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG, parti au pouvoir), ses partisans lui ont demandé de briguer un autre mandat. La prochaine élection présidentielle est prévue le 18 octobre 2020, une date qui reste encore à confirmer par le président Alpha Condé.