Guinée : le GIC-G demande à Dadis de respecter ses engagements

Plusieurs sources ont récemment prêté au chef de la junte l’intention de vouloir se présenter à la présidentielle prévue en janvier 2010, contrairement à ses premières promesses de ne pas s’éterniser au pouvoir.
« Nous ne devons pas nous laisser divertir compte tenu de la courte période qui nous reste pour atteindre l’objectif du retour à des institutions républicaines stables émanant de processus électoraux crédibles », a déclaré lors d’une réunion à Conakry Mohamed Ibin Chambas, président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).
S’exprimant au nom du Groupe de contact le Dr Chambas a assuré que « toutes les conditions financières sont satisfaites de part et d’autre », selon sa déclaration dont Ouestafnews a obtenu copie.
Le capitaine Moussa Dadis Camara s’était emparé du pouvoir au lendemain de la mort du président Lansana Conté, décédé le 23 décembre 2008 après 25 ans de présidence.
Le capitaine Camara et ses hommes avaient immédiatement après mis en place le Conseil national pour la défense de la démocratie (CNDD, junte militaire) qui assure depuis le contrôle du pouvoir laissé vacant par le défunt président.
Pays d’Afrique de l’Ouest doté d’énormes ressources naturelles cette ancienne colonie française, connaît des difficultés sur le plan économique, politique et social.