Guinée : l’équipe Kouyaté lance les audits le 10 mai

Les opérations se dérouleront "au niveau des 18 ministères et des trois secétariats généraux, de leur services déconcentrés (gouvernorats, préfectures) ainsi qu’au niveau des projets publics et services rattachés", selon un communiqué du conseil des ministres dont Ouestafnews a obtenu copie.
Des dizaines d’autres structures gouvernementales, publiques ou parapubliques sont également concernées par l’opération, notamment les services s’occupant de la gestion financière du portefeuille de l’Etat (Banque centrale, direction du budget et du trésor, etc) ainsi que d’autres structures relevant du service public.
Les opérations d’audit vont durer deux mois et porteront sur la période "2006-2007".
Le gouvernement guinéen espère au terme de ce processus, procéder à "un inventaire exhaustif de l’ensemble du patrimoine de l’état." Il attend également des audituers des "recommandations pour la sécurisation des actifs mobiliers et immobiliers hérités, sans préjudice d’éventuelles mesures pour les cas de soustraction frauduleuses avérées, d’abus ou de recel d’abus de biens sociaux".
Le nouveau premier ministre de Guinée, Lansana Kouyaté, a été nommé à son poste à la suite d’une révolte populaire menée par les syndicats qui dénonçaient, entre autres, la corruption et le favoritisme au sommet de l’Etat.
Ces syndicats on réussi à imposer au président Lansana Conté la nomination d’un gouvernment composé de personnalités "neutres" n’ayant pas été dans le passé directement impliqués dans la gestion des affaires publiques à la tête de l’Etat.
Pays très riches en ressources minières et naturelles, la Guinée n’a pas encore réussi à faire bénéficier la majorité de la populations de ses richesses.(Ouestafnews).