Guinée : l’inflation passe de 38 à 17 % selon le ministre des finances


Par Ouestafnews

Guinée : l'inflation passe de 38 à 17 % selon le ministre des finances
Le ministre guinéen des finances s’exprimait devant des journalistes après une rencontre avec le premier ministre guinéen, lors de laquelle, les deux hommes ont évoqué les questions concernant le département de l’économie et des finances.
Le ministre a mis cette baisse de l’inflation sur le compte des progrès réalisés par la nouvelle équipe conduite par le premier ministre Lansana Kouyaté, nommé fin février 2007 pour mettre fin à une longue crise socio-économique. Cette crise avait fini par plonger le pays dans la violence, ceci à la suite des appels des syndicats demandant à la population de descendre dans les rues pour manifester leur mécontentement.
Au moment de sa nomination, Ousmane Doré avait affirmé que l’une des priorités de son département était de parvenir à une baisse du taux d’inflation en Guinée, un des plus élevé de la sous région.
Dans la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine, huit pays ) par exemple, ce taux se situe aux alentours de 2 % en moyenne et a rarement dépassé les 5 % ces dernières années..
En dépit des progrès réalisés par la Guinée, certaines pratiques continuent de plomber les finances du pays, selon la télévision nationale guinéenne qui affirme que le premier ministre et son ministre des Finances ont ainsi évoqué lors de leur rencontre la question des "exemptions" (fiscales et douanières) estimant qu’il y avait "trop" de bénéficiaires de ces exemptions.