Insécurité au Sahel : pas question pour la France de changer de politique (ministre)

La mort accidentelle de 13 soldats français au Mali constitue un événement « dramatique » qui ne  ne changera pas la politique française de lutte contre le terrorisme dans ce pays, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, cité par l’AFP.

Treize militaires français de l’opération Barkhane ont trouvé la mort dans la soirée du lundi 25 novembre 2019 dans la région de Ménaka (Mali) dans la collision accidentelle de deux hélicoptères, selon les explications de la présidence française relayées par l’AFP.