Insolite: un ministre sénégalais limogé 48 heures après sa nomination

Ibrahima Cissé nommé ministre de l’Industrie, des Mines et des PME avait remplacé à ce poste Ousmane Ngom selon la liste du gouvernement rendue public le 1er mai.
Mais M. Ngom a été rappelé lundi dans le gouvernement où il a retrouvé son poste de ministre d’Etat, ministre des Mines, de l’Industrie et des PME, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).
L’Agence se contentant de citer des « sources sûres » ne fournit aucune raison pour expliquer ce brusque changement.
L’éphémère ministre de l’Industrie, des Mines et des PME, Ibrahima Cissé, est un assureur qui revendique une trentaine d’années d’expérience. Comme son prédécesseur et successeur, il est lui aussi militant du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir).
Agé de 58 ans, M. Cissé a administré plusieurs groupes d’assurances depuis 32 ans dont Alliance assurances, une compagnie actuellement en difficulté.
La formation du nouveau gouvernement du Sénégal est aussi marquée par la présence du fils du président Abdoulaye Wade, Karim, nommé ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures.
Cette nomination de Wade fils a donné lieu à de vives accusations de népotisme de la part de l’opposition, alors que les analystes parlent de la poursuite par le chef de l’Etat de son projet de succession de type monarchique et d’un « inévitable » clash entre ce « super ministère » et d’autres départements ministériels.
Ce n’est pas la première fois qu’un gouvernement sous l’ère Abdoulaye Wade connaît un léger remaniement avant même l’entrée en fonction de ses membres, l’exemple le plus mémorable restant celui de Mme Marie Lucienne Tissa Mbengue qui fut aussi une très éphémère ministre (Education) au début de l’accession au pouvoir du président Wade, en n’étant restée au poste que pendant… 24 heures.