Journée de l’Afrique : sous le thème de l’éducation à la culture

Lancé en grande pompe au début des années 2000, le Nepad était sensé amorcer le décollage économique de l’Afrique, mais l’initiative semble s’être essoufflée après avoir suscité de grands espoirs.
Cette année, le Nepad, selon un communiqué de son secrétariat basé en Afrique du Sud, envisage d’organiser une série d’évènements pendant tout le mois de mai, qui culmineront avec un symposium culturel à Pretoria lors de la journée de l’Afrique.
La journée aura pour thème « l’unité de l’Afrique à travers l’éducation et la culture » et les panelistes parleront du rôle de l’éducation à la culture dans la promotion du développement du continent.
La journée de l’Afrique est célébrée pour commémorer le 25 mai 1963, date de la création de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) remplacée en juillet 2002 par l’Union africaine.
« C’est une journée à travers laquelle l’Afrique a besoin de s’arrêter pour se pencher sur ses réalisations et célébrer ses efforts vers l’unité dans la diversité », souligne le communiqué du Nepad, qui lui-même peine à atteindre ces objectifs.
Les intervenants au symposium sont issus d’organisations continentales ou sous régionales qui s’occupent de culture et d’éducation par exemple la Conférence des ministres de l’Education d’Afrique.