L’Africain « le plus riche » annonce la « plus grande raffinerie » d’Afrique dans son pays

Cette infrastructure « va générer plus de 10.000 emplois directs et marquera la fin de l’importation de produits raffinés par le Nigeria », a déclaré Aliko Dangote, président du groupe, cité par plusieurs titres de la presse locale.

La raffinerie sera une composante d’un ensemble pétrochimique qui abritera aussi une usine de production d’engrais. A cet effet le groupe Dangote a signé le 4 septembre 2013 un accord de prêt avec un pool composé de onze banques nigérianes et étrangères qui vont lever la somme de 3,3 milliards de dollars nécessaire à sa réalisation.

« La plus grande raffinerie d’Afrique », selon Aliko Dangote sera construite dans la zone franche de Olokola à cheval sur les Etats de Ondo et de l’Ogun, situés dans l’ouest du Nigeria.

Premier producteur de brut du continent africain, avec 2 millions de barils par jour, le Nigeria se distingue paradoxalement par son manque de raffineries fonctionnelles et son déficit énergétique qui prive d’électricité une grande majorité de ses 160 millions d’habitants.

Fondé en 1981, Le groupe Dangote est un conglomérat agro-industriel, actif dans le ciment, l’immobilier, l’agroalimentaire, les télécommunications, les opérations portuaires, entre autres.