L’Afrique de l’Ouest en bref à 13H00 GMT, 8/08/2013 – Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Aid’ell fitr, intempéries

Afrique de l’ouest – Aid’el fitr

Les pays d’Afrique de l’ouest ont en majorité célébré ce jeudi 8 août 2013 l’Aid’ el fitr, marquant la fin du Ramadan (mois de jeune musulman), selon des informations rassemblées par Ouestafnews. Il en est ainsi de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso, de la Mauritanie, de la Guinée, etc. le Niger avait déjà célébré la même fête un jour auparavant. Au Sénégal par contre, une Commission d’Observation du Croissant lunaire, dont les décisions sont souvent contestées, a annoncé que la fête sera célébrée le vendredi 9 août 2013, suscitant une nouvelle fois des interrogations d’une bonne frange de la population.

Mali – Présidentielle

Ibrahima Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé, les deux candidats qualifiés au second tour de la présidentielle malienne, prévu ce dimanche 11 août, sont engagés dans un contre-la-montre, pour mener campagne. La publication officielle des résultats définitifs du premier tour, survenue beaucoup plus tard que prévue, a chamboulé le calendrier des candidats du second tour. S’y ajoute la fin du Ramadan (mois de jeune musulman) célébrée ce jeudi 8 août 2013 au Mali. Les résultats provisoires, validés par la Cour constitutionnelle, donnent 39,79 % au candidat Keita et 19,70 % à son rival. Les résultats provisoires les avaient crédités respectivement de 39,24 % et de 19,44 % des voix.

Senégal – Intempéries

Les fortes pluies qui se sont abattues à Dakar toute la journée du mercredi 7 août 2013 ont fait deux morts et des blessés, selon un nouveau bilan fournis par la presse sénégalaise, qui ne précise pas toutefois le nombre de blessés. Par ailleurs plusieurs quartiers de la capitale ont été envahies par les eaux, ravivant la crainte des inondations qui hantent la vie de certains résidents de Dakar depuis 2005, sans qu’aucun des gouvernements successifs n’y apportent une réponse satisfaisante.

Côte d’Ivoire – réconciliation

Le président ivoirien Alassane Ouattara a déclaré compter sur la célérité de la justice de son pays pour vider le dossier de la crise postélectorale ivoirienne, avant la fin de l’année 2013. S’exprimant sur les antennes de la radio-télévision ivoirienne (RTI, publique) il a précisé que la décision d’accorder la liberté provisoire à 14 personnalités proches de l’ex-président Laurent Gbagbo, dont son fils Michel, constitue un signe « d’apaisement ». M. Outtara était arrivée au pouvoir à la suite d’une crise post-électorale meurtrière qui l’avait opposé à l’ex-président Gbagbo, aujourd’hui détenu à la Haye.