L’Afrique de l’Ouest en bref à 19H00 GMT, 12/08/2013 – Nigéria, Togo, Burkina, présidentielle, sénat, évictions

Nigeria – Droits humains

Une ONG nigériane dénommée Social and Economic Rights Action Centre (Serac), en collaboration avec Amnesty International, dénoncé dans un rapport publié ce 12 août 2013 l’éviction force de Près de 9.000 personnes, habitant les faubourgs de Lagos, la capitale économique du Nigeria (160 millions d’habitants). Des dizaines de milliers de personnes risquent de subir le même sort si le gouvernement de l’Etat de Lagos persiste dans sa volonté de nettoyer le bidonville de Badia (situé à l’est de la ville), ont notamment averti les auteurs de ce texte consulté par Ouestafnews. La métropole nigériane est peuplée de quinze millions d’habitants.

Burkina Faso – Sénat

Le président Blaise Compaoré a demandé ce lundi 12 août 2013 un rapport sur la mise en place du Sénat burkinabé, a-t-il annoncé sur le site de la présidence et sur sa page facebook. Le rapport devrait lui être rendu le 31 août au plus tard. Certains observateurs, comme le site du magazine Fasozine, y voient le signe d’un éventuel « recul », la mise en place du sénat, prévue pour septembre 2013, faisant l’objet de vives controverses.

Togo – Législatives

La Cour suprême togolaise a confirmé les résultats des élections législatives togolaises ce lundi 12 août 2013, selon le site d’information IciLome. Ainsi, l’Union pour la République (UNIR), parti du président Faure Gnassingbé, obtient 62 sièges sur 91. Les dix partis alliés de l’opposition ont quant à eux fait élire 25 députés, les quatre sièges restant revenant à l’indépendant Sursaut National (un siège) et à l’Union des Forces du Changement (UFC), rallié au gouvernement.