L’Afrique de l’Ouest en bref à 19H00 GMT, 7/08/2013 – Gambie, Sénégal, Togo, trafic, ivoire, inondations

Gambie – migrants
Plus de 200 citoyens gambiens actuellement en détention en Libye vont être rapatriés, a annoncé un fonctionnaire du Ministère gambien de l’Immigration, Malafi Jammeh.
Cité par le site internet du quotidien « The Observer » (proche du gouvernement) M. Jammeh a précisé que 650 jeunes avaient déjà été rapatriés dans les mois passés. Le fonctionnaire s’exprimait à l’occasion d’une campagne de sensibilisation sur les dangers des migrations clandestines et visant à exhorter les parents à cesser d’encourager leurs enfants à aller à l’aventure.

Nigeria – Coopération
L’Institut Financière Internationale (IFC), organe de la Banque mondiale en charge du financement du secteur privé, va augmenter ses investissements au Nigeria jusqu’à hauteur de 2 milliards de dollars, soit une hausse de 25% qui sera effective dès 2014, écrit le journal nigérian « Leadership ». Le représentant de l’IFC dans le pays Solomon Adegbie-Quaynor a précisé que ses fonds iront essentiellement aux entreprises qui contribuent à la compétitivité du Nigeria.

Togo – trafic d’ivoire
Un homme de nationalité togolaise a été arrêté après la découverte de 700 kilogrammes d’Ivoire dans sa boutique, suite à une perquisition des forces de l’ordre, indique la BBC (le service public audiovisuel britannique). Le mis en cause, Emile Edouwodzi N’bouke, est décrit par les forces de l’ordre comme un trafiquant d’ivoire connu au Togo. En juillet 2013 la douane de Hong Kong avait saisi une cargaison de plus de deux tonnes de défenses d’éléphants d’une valeur de 2,2 milliards de dollars en provenance du Togo.

Sénégal –pluies
Les premières fortes pluies qui se sont abattues ce mercredi 7 août 2013 sur la ville de Dakar ont fait plusieurs dégâts matériels dans la capitale sénégalaise, selon plusieurs radios privés dakaroises. Des dizaines de maisons ont été entièrement inondées dans le quartier de Grand-Yoff (quartier populaire de la proche banlieue). A Ouakam, village traditionnel désormais partie intégrée de la conurbation dakaroise, un enfant est porté disparu depuis le début de l’après-midi, selon la RFM (privée).