La BCEAO met 10 miilions FCFA en jeu pour encourager la recherche


Par Ouestafnews

Dénommé « prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion économique », et doté d’un montant de 10 millions FCFA, le prix est destiné à récompenser tous les deux ans « un travail de recherche d’ordre économique, monétaire ou financier », rapporte l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) sur son site internet visité par Ouestafnews.
Le prix vise à « contribuer au développement des activités de recherche au sein de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA, huit pays), précise la même source.
Le lancement officiel du prix a été effectué par le nouveau gouverneur de la BCEAO Philippe-Henri Dacoury-Tabley au siège de la Banque.
Abdoulaye Fadiga, dont le prix porte le nom est d’origine ivoirienne. Il a été gouverneur de la BCEAO de 1974 à sa mort en 1998, selon l’APS.
La BCEAO sert les huits pays de l’UEMOA que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger,le Sénégal et le Togo.