La Chine signe un accord de plus de 52 milliards FCFA avec la Mauritanie

L’accord a été signé par Sidi Ould Tah, ministre mauritanien des Affaires économiques et du développement et Haijun Zhang, vice-président de la Commission de l’industrie alimentaire et de la haute science-technique de Chine, selon l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI, officielle).
Un hôpital spécialisé dans la « médecine moderne chinoise », un entrepôt portuaire pour le « stockage de produits chinois », un centre commercial pour « la vente de produits chinois » ainsi qu’une ferme agricole, un projet immobilier et enfin un projet de transport urbain à Nouakchott seront construits grâce à ce financement, selon la même source.
La signature de cet accord intervient au lendemain d’une tournée africaine du président Hu-Jintao en Afrique, lors de laquelle il a visité respectivement le Mali, le Sénégal, la Tanzanie et l’île Maurice.
Cette visite du chef d’Etat chinois a remis au goût du jour le débat sur les relations sino-africaines, décriées par les uns, surtout en occident, mais salué par d’autres et notamment par les gouvernements africains comme des relations « exemplaires ».