La ‘West african connection’ mène Chelsea dans le carré d’as

Le Ghanéen qui a été décalé en position de défenseur droit dans les dernières minutes du huitième de finale retour de la ligue des champions, à la sortie de Lassana Diarra ne l’entendait pas de cette oreille en confirmant la domination de son équipe, les Blues de Chelsea, par un but plein de culot.
Cette performance du milieu de terrain des Black Stars du Ghana qui s’est révélé au monde du football professionnel après plusieurs années passés en France, à Bastia puis à Lyon, ne peut faire oublier la place prépondérante occupée par les Ouestafricains dans l’équipe dirigée par le Portugais de José Mourinho.
Parce qu’à côté du Ghanéen, il y a le buteur ivoirien, Didier Drogba qui avait permis grâce à son égalisation, à son équipe de ne pas perdre le match aller et la face dans son propre antre de Stamford Bridge.
Les Espagnols avaient ouvert le score sur la propre pelouse de l’équipe anglaise. Il est vrai que pour l’Ivoirien Drogba, ce n’est pas une première. Il est d’ailleurs le second deuxième buteur de la Ligue européenne des champions avec six buts, un de moins que le Brésilien, Kaka du Milan AC.
Et derrière le capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Mourinho fait de plus en plus appel à Salomon Kalou venu du PSV Eindhoven et qui a accepté d’enfiler le maillot ivoirien après avoir fait des pieds et des mains pour mettre sur son dos, celui des Pays Bas lors de la dernière coupe du monde.
S’il n’a encore ni le talent encore moins la baraka de Drogba, désigné meilleur joueur africain 2006, il est un talent sûr dans la quête de lendemain meilleur de l’équipe londonienne.
A côté, on aurait tendance à oublier le Français Lassina Diarra qui est originaire du Mali et dont les parents vivent au Sénégal. Mais en dépit de l’appel incessant des responsables du football malien, il a préféré échanger l’Aigle du Mali au Coq de la France