L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 15/03/2017 : Sénégal, Nigeria, Niger, Burkina Faso, Mauritanie : société, chômage, financement, consommation, économie, croissance.

Sénégal : recul de 7% du taux de chômage

Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus au Sénégal est évalué à 13,4 % apprend-on de source officielle. « Ce phénomène est plus noté en milieu urbain où 16,9 % de la population active sont au chômage contre 9,6 % en zone rural. Selon le sexe, le chômage affecte davantage les femmes (19,3 %) que les hommes (8,1 %) » indique une récente étude de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), dénommée « Enquete nationale sur l’emploi ». Selon la même source,  il est noté une baisse du taux de chômage de près de 7,1% entre le deuxième et le troisième trimestre 2016.

Burkina Faso : le gouvernement veut alléger la cherté de la vie

Le ministère du Commerce envisage d’examiner les prix de treize produits afin «de soulager la souffrance des populations» confrontées à la cherté de la vie. «Malgré les efforts du gouvernement pour maintenir les prix des produits de grande consommation à des niveaux acceptables, (…), certains produits comme le sucre, le riz, l’huile, le savon et aujourd’hui le pain, sont au centre des plaintes des populations du fait de l’augmentation de leurs prix», a déclaré, le ministre du Commerce Stéphane Sanou, cité par la presse locale.

Niger : Quatre conventions de financements, conclues avec l’AFD

Le ministre nigérien des Finances Assoumi Massoudou et le Directeur Général de l’Agence Française de Développement(AFD) ont procédé le 14 mars 2017  à Niamey, à la signature de quatre Conventions de financement d’environ 46,3 milliards FCFA, relative au Projet d’appui au développement d’activités rurales et de financement de filières agricoles dans les Régions d’Agadez et de Tahoua, et au Programme d’appui à la justice et la sécurité au Niger.

Nigeria : la Banque mondiale met 40 millions pour l’amélioration des soins de santé au nord

La Banque mondiale a accordé au Nigéria 40 millions de dollars, destinés à l’amélioration des soins de santé primaires le nord-est du pays, apprend-t-on de source officielle. Selon, le directeur en charge la planification, recherche et statistiques sanitaires au ministère de la Santé, Akin Oyemakinde, cité par Agence Ecofin,  20 millions de dollars de ce montant seront utilisés pour améliorer le système sanitaire dans toute la région septentrionale du pays. La seconde moitié du financement sera utilisée pour fournir des soins de santé basiques, dans les Etats d’Osun, d’Abia et du Niger, en accord avec la Loi nationale sur la santé.

Mauritanie : le FMI prédit une croissance de 4% pour 2017

La Mauritanie connaîtra une croissance réelle de son PIB de 4,2% en 2017, selon une prévision du Fonds monétaire international, relayée par Agence Ecofin.. En 2015, le taux de croissance réelle du PIB avait chuté de moitié, passant de 6,6% en 2014 à 3,1%, selon les chiffres de la Banque africaine de développement. Un ralentissement que l’institution financière liait essentiellement à la baisse des prix du fer.