L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 01/08/2014 – Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sahel: Barkhane, Fiba Afrique, distinctions, Hamane Niang, Minusma.

Côte d’Ivoire – distinctions

Quelque 55 personnes physiques et morales issues de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile ayant fait preuve d’exemplarité dans l’accomplissement de leurs activités et leurs obligations, ont été récompensées, vendredi, avec 550 millions de FCFA lors de l’édition 2014 de la journée nationale de l’excellence célébrée en présence du Chef de l’Etat Alassane Ouattara.Sur les 55 prix décernés, 21 sont revenus au secteur public, 18 au secteur privé et 16 à la société civile. «C’est au total 36 personnes physiques et 19 personnes morales qui sont récompensées », a déclaré le Premier ministre Daniel Kablan Duncan qui préside le Comité national de la journée nationale de l’excellence.

Mali – Afrique – Hamane Niang – FIBA

Le Malien Hamane Niang, a été porté à la tête du Basketball africain (FIBA Afrique) pour un mandat de 5 ans, rapporte ce vendredi 1er août 2014, la presse locale. Ancien président de la fédération malienne de basketball, ancien ministre des sports, Hamane Niang est sur son terrain. 

Sahel – Barkhane – démarrage

C’est ce vendredi 1er août 2014 que l’opération militaire Barkhane démarre. Barkhane est le nom donné aux dunes en forme de croissant sculptées par le vent. L’opération est dirigée depuis le Tchad, à Ndjamena, et l’arsenal français qui se trouve en Afrique sub-saharienne a été redéployé ces derniers mois.À l’opposé de Serval – mission cantonnée au territoire malien – l’idée de l’armée française est d’être en mesure de passer d’un pays à l’autre de manière plus fluide et plus rapide, ce qui pourrait d’ailleurs poser des problèmes de souveraineté. Barkhane est une force antiterroriste de 3 000 hommes, avec un contingent de 1 000 hommes à Gao et 1 200 au Tchad.

Niger – Minusma – convoi

Un premier convoi du deuxième contingent nigérien engagé au Mali, composé d’une vingtaine de véhicules transportant plusieurs centaines de soldats nigériens, a quitté Niamey jeudi 31 juillet 2014 pour le Mali voisin, dans le cadre de la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma), rapporte Xinhua. Le deuxième contingent comprend au total 850 officiers, sous- officiers et hommes de rang de l’Armée, de la Gendarmerie, de la Garde nationale et des sapeurs-pompiers, et restera un an au Mali.