L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 02/04/2014 – Togo, Côte d’Ivoire, Nigeria, Burkina Faso, Afrique de l’ouest, aviation civile, élections, marché financier, médias, santé, coopération

Togo – Egypte – santé – coopération

Une mission médicale égyptienne séjourne actuellement au Togo, a-t-on appris de source officielle togolaise. Composée de pédiatres, dermatologues, de spécialistes ORL, entre autres, la mission devrait traiter une centaine de personne. Ils ont ainsi prévu des consultations ce mercredi 2 avril 2014 au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, la capitale.

Côte d’Ivoire – médias

Le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) a annoncé avoir décidé de revoir à la hausse le prix d’achat des journaux qui passe de 200 à 300 FCFA pour les quotidiens et de 300 à 500FCFA pour les hebdomadaires et magazines. Pour ces responsables de médiats, cette décision vise à «relever» les ressources de ce secteur présenté comme un «sinistré» économique.

Burkina Faso – élections

Les opérations de révision des listes électorales débutent le 30 avril 2014 au Burkina Faso, en perspective de la présidentielle prévue en 2015 dans ce pays et des autres consultations électorales programmées au cours de la même année, rapportent des médias locaux. Ces révisions ne concernent cependant que les personnes qui n’ont pas fait un enregistrement biométrique en 2014, précisent-ils, en citant la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Afrique de l’ouest – aviation civile

La Royal air Maroc (RAM) a annoncé vouloir recruter avant la fin de l’année 2014, 800 à 1000 hôtesses et stewards. Les ressortissants ouest africains vont constituer 15 à 20 % de ces nouvelles recrues envisagées, dont  des Sénégalais qui devraient constituer «plus de la moitié» de ce nouveau personnel, précise la compagnie nationale marocaine dans un communiqué.

Nigeria – finances

Le Nigéria ambitionne d’émettre quelque 1,7 milliard de dollars américains d’obligations au cours de ce second trimestre 2014, a annoncé L’office nigériane de gestion de la dette, cité par l’agence Ecofin. Au premier trimestre 2014, une précédente émission de 200 milliards de nairas a eu un gros succès avec une souscription qui a atteint 265 milliards de nairas, rappelle l’agence d’informations.