L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 02/06/2016 – Gambie, Niger, Mali, Burkina, Bénin : santé, alerte, Ocha, droits humains, exactions, arrestation, attentat, administration, insécurité, renforcement, Minusma.

Niger – malnutrition – alerte

Au Niger, le taux de malnutrition des enfants a atteint “le seuil d’urgence” de 15% fixé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS),  a alerté le 1er juin 2016 l’Organisation des nations-unies (Onu). « La prévalence de la malnutrition aiguë continue d’osciller autour de 15% au Niger, correspondant au seuil d’urgence fixé par l’OMS », précise le Bureau de affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) à Niamey sur son site.

Gambie – droits humains – rapport

L’espace déjà très réduit concédé à toute forme de dissidence en Gambie s’est encore rétréci sous l’effet d’une répression accrue, s’inquiète Amnesty International à six mois de l’élection présidentielle, dans un rapport publié ce jeudi 2 juin 2016. « Ce rapport montre qu’en Gambie toute dissidence, réelle ou supposée, reste très dangereuse pour les journalistes, les chefs de l’opposition, les défenseurs des droits humains, les militants, les organisations de la société civile, la population en général et même les représentants du gouvernement », résume l’ONG.

Bénin – administration

Les Béninois vivant à l’étranger pourront  renouveler sous peu leurs passeports, selon une annonce officielle du gouvernement locale. Des mesures ont été prises par le Conseil des ministres du 1er juin 2016 durant lequel le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Pascal, Koupaki, a instruit le ministre en charge des Affaires étrangères à conduire cette opération. Depuis janvier 2016, les Béninois vivant à l’étranger était dans l’impossibilité de renouveler leurs passeports suite un arrêt des délivrances décidée par le gouvernement d’alors qui évoquait des problèmes de sécurité.

Burkina Faso – arrestation – attentat

La gendarmerie et la police burkinabé ont arrêté “six personnes étrangères”, suspectées d’être impliquées dans les attentats qui ont fait 30 morts, le 15 janvier à Ouagadougou. « Six individus de nationalités étrangères ont été interpellés le lundi 30 mai à Ouagadougou », affirme un communiqué de la gendarmerie nationale, publié le 1er juin 2016.

Mali – Minusma – renforcement

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a demandé au Conseil de sécurité des Nations unies d’affecter un peu plus de 2500 soldats de la paix supplémentaire à  la Minusma, qui a récemment été victime d’une série d’attaques meurtrières qui ont couté la vie à une dizaine de casques bleus.