L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 03/06/2016 – Côte d’Ivoire, Sénégal, Niger, Burkina Faso : élections, législatives, liberté, presse, RSF, entreprises, recensement, télécoms, Orange, fusion, enseignement supérieur.

Côte d’Ivoire – élections – législatives

Les élections législatives ivoiriennes se tiendront “au plus tard le 20 novembre”, a annoncé, la Commission électorale indépendante (CEI, structure chargée d’organiser les élections), lors d’une rencontre avec les partis politiques, tenu le 02 mai 2016 à Abidjan. « L’élection des députés à l’Assemblée nationale, conformément à la loi, se tiendra au plus tard le 20 novembre 2016 », a indiqué le vice-président de la CEI, Gervais Coulibaly lors de la rencontre initiée par la structure en charge des élections à l’endroit des partis politiques, dans le cadre de la révision de la liste électorale.

Sénégal – entreprises – recensement

Le Sénégal lancer à partir de mercredi 05 mai 2016, le premier recensement général des entreprises (Rge), devant notamment permettre de connaitre le nombre d’entreprises et leur répartition spatiale par secteur, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (Aps, publique). Selon la même source, pour les besoins de ce recensement qui va durer trois mois, plus de 350 000 unités économiques sur l’ensemble du territoire ont été cartographiées.

Côte d’Ivoire – Télécoms – fusion

Le Gouvernement Ivoirien et les dirigeants du Groupe Français Orange ont signé le 28 avril 2016 un accord portant sur la fusion de l’opérateur historique de téléphonie fixe Côte d’Ivoire Télécom (détenu à 48,5% par l’Etat de Côte d’Ivoire et 51% par le Groupe Orange) et l’opérateur de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire, filiale du groupe français, apprend-t-on de source officielle. L’Etat ivorien détiendra 31% du capital de cette nouvelle entité contre 69% pour le Groupe Orange.

Niger – presse – RSF

Le Niger se classe 52ème sur 180 pays, dans le classement de Reporter sans frontière (RSF), sur la liberté de la presse, rendue publique en prélude à la Journée mondiale de la liberté de la presse, célébré chaque 3 mai. Le Niger chute de 5 places par rapport à l’année dernière. En cause, cette année, les violences policières à l’encontre des médias, lors des manifestations anti Charlie-Hebdo ; les arrestations de journalistes et l’entrave à l’exercice du métier, notamment à l’approche des élections présidentielles de février qui s’est traduit également par le blocage de l’accès aux réseaux sociaux.

Burkina Faso – enseignement supérieur

L’Universitaire burkinabé, Pr Stanislas Ouaro est le nouveau président du Réseau pour l’excellence de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest (Reesao), a indiqué le ministère burkinabé en charge de l’enseignement supérieur, cité par Apanews. Le Président de l’Université Ouaga II remplace à ce poste, le nigérien, le Pr Abarchi Habibou, recteur de l’université Abdou Moumouni de Niamey. Le Reesao qui ambitionne de mettre en place des projets afin de développer les universités de la sous-région tiendra, entre février et mai 2017, sa prochaine conférence sous le thème : « Enseignement à distance dans l’espace Reesao, enjeux et perspectives ».