L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 04/02/2015 – Mali, Mauritanie, Nigeria, Uemoa, Burkina Faso : Nord du Mali, combats, Ira, grève de la faim, prison, Boko Haram, économie, hydraulique, coopération.

Mali – Nord – combats – Gao
 
De nouveaux combats ont éclaté ce mercredi 04 février 2015 entre des groupes rebelles et pro-gouvernementaux à Gao, dans le nord du Mali, et un véhicule de l’armée a sauté sur une mine à Tombouctou, selon un compte rendu de l’AFP.  « La coordination des mouvements de l’Azawad et les groupes armés pro gouvernement du Mali s’affrontent depuis ce matin non loin de la localité de Tabankort”, a déclaré une source militaire africaine au sein de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), sans donner de bilan, précise l’AFP.
 
Nigeria – Boko Haram
 
L’armée nigériane a annoncé avoir délogé les insurgés de Boko Haram de cinq villes dans l’Etat de Borno, dans le Nord-est du Nigeria . Le porte-parole de l’armée, le général Chris Olukolade, a déclaré dans un communiqué, relayé par la Pana que l’armée avait délogé les envahisseurs de la capitale de l’Etat, Maiduguri, et repris Bama, Ngom, Alou, Delwa et Mafa.
 
Mauritanie – Ira – grève
 
Des militants de l’Initiative de Résurgence du mouvement abolitionniste (Ira), détenus à titre préventif dans une prison de Nouakchott,  ont entamé mardi 03 février 2015 une grève de faim, annonce l’Ong anti-esclavagiste. Selon la Pana qui relaie l’information, Saad Ould Louleid, Brahim Jiddou, Yacoub Inalla, Boubacar Yatma et Hanana M’Beirick « protestent contre le refus des autorités  de programmer un certain nombre de dossiers pour un jugement » alors que l’instruction dans les affaires incriminées est bouclée depuis plusieurs semaines.
 
Uemoa – Banque – taux – baisse
 
Les taux d’intérêt des banques de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) ont connu une légère baisse de 4 points de base durant le mois de novembre 2014, selon les chiffres de  la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), rapportés par Apanews. Selon une enquête de l’institut d’émission à l’échelle régionale, le taux d’intérêt débiteur moyen, calculé hors charges et taxes, est passé de 7,46% en octobre 2014 à 7,42% au cours du mois sous revue.
 
Burkina Faso – Hydraulique
 
La Banque mondiale vient d’octroyer au Burkina Faso, un montant d’environ 40 milliards  FCFA pour le financement additionnel du Projet sectoriel eau en milieu urbain, rapporte Apanews, citant le ministère burkinabé de l’agriculture, des ressources hydrauliques, de l’assainissement et de la sécurité alimentaire. Cet accord de financement sous forme de don, permettra la réalisation de la deuxième phase du Projet d’adduction d’eau potable à partir du barrage de Ziga (Ziga II) à une quarantaine de km de la capitale et dont le coût global est estimé à 104 milliards  FCFA.