L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 05/02/2014 – Ghana, Côte d’Ivoire, Togo, Mauritanie, Burkina Faso, marché financier, politique, réconciliation, administration

Côte d’Ivoire – réconciliation

Le mandat de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR) en Côte d’Ivoire, dirigée par l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny, arrivé à expiration en septembre dernier, a été prorogé d’un an, selon l’agence Xinhua citant une ordonnance signée par le président ivoirien Alassane Ouattara. Il est ainsi donné “un nouveau mandat de 12 mois” à la CDVR, mise en place après la crise postélectorale qui a fait au moins 3 000 morts entre 2010 et 2011.
 
Ghana – marché financier

La bourse ghanéenne, la Ghana Stock Exchange (GSE), est devenue en valeur relative la place financière présentant le meilleur pourcentage de rentabilité, en terminant la journée du mardi 4 février 2014 sur une nouvelle hausse cumulant ainsi 15 jours de progression, rapporte l’agence Ecofin. Sur les 10 entreprises cotées qui ont publié leurs revenus annuels, précise l’agence, 8 sont des banques, parmi lesquelles la filiale du groupe panafricain Ecobank.
 
Burkina Faso – administration

La coordination des syndicats de la Fonction publique a décidé d’une grève de 48 heures déclenchée le mardi 4 février 2014 sur toute l’étendue du territoire national, a-t-on appris de médias locaux. Les fonctionnaires burkinabé veulent par ce biais amener leur gouvernement à prendre en compte leurs revendications dont la relecture de la grille indemnitaire.
 
Mauritanie – politique

L’ancienne ministre de la Fonction publique  Maty Mint Hamady, membre du l’Union pour la République (UPR, au pouvoir), est la première femme élue maire de Nouakchott, la capitale mauritanienne, à l’issue d’un scrutin tenu le mardi 4 février 2014, rapportent des médias locaux. Âgée de 46 ans, la mairesse de Nouakchott a fait ses études à l’Université de Nouakchott avant d’atterrit à l’École nationale d’administration (ENA) de Paris. Elle est diplômée en économie publique.

Togo – commémoration

Le Togo fête ce mercredi 5 février 2014 le 9e anniversaire de la disparition du président Gnassingbé Eyadema, décédé en 2005. A cette occasion, «une messe d’action de grâce sera célébrée au Palais des congrès de Kara», son village natal, signale republicoftogo (officiel), en rappelant que le défunt président a contribué à jeter les bases d’un Togo moderne en lui donnant «des structures d’Etat solides qui ont résisté aux tempêtes.»