L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 05/02/2016 – Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso : Minusma, attaque, Tombouctou, fiscalité, convention, DPG, Paul Kaba Thiéba, justice, CPI, Alassane Ouattara, élections.

Mali – Minusma – attaque

Au moins quatre jihadistes présumés et un militaire malien ont été tués ce vendredi 05 février 2016  dans l’attaque contre un camp des forces de l’ONU à Tombouctou, dans le nord du Mali, qui s’est achevée en début d’après-midi, rapporte l’AFP qui cite une source militaire malienne.

Sénégal – fiscalité – convention

Le Sénégal a signé, ce vendredi 05 février 2016, la convention concernant l’assistance administrative mutuelle en matière fiscale, lit-on sur le site d’informations économiques Agence Ecofin. Selon la même source le Sénégal devient ainsi le 11ème pays africain à ratifier cet instrument multilatéral qui offre toutes les formes possibles de coopération pour combattre l’évasion et la fraude fiscales. Cette convention multilatérale ratifiée à ce jour par 93 pays. Outre le Sénégal, les dix pays africains qui ont déjà signé la convention sont le Maroc, le Gabon, le Cameroun, l’Ile Maurice, l’Ouganda, le Ghana, le Nigeria, l’Afrique du Sud,  la Tunisie et les Seychelles.

Burkina Faso – DPG – Paul Kaba Thiéba

Le Premier ministre (PM) burkinabè, Paul Kaba Thiéba, sera face aux députés de l’Assemblée nationale, ce vendredi 5 février 2016 après midi, pour sa déclaration de politique générale, rapporte Apanews. M. Thiéba a été nommé au poste de Premier ministre, le 06 janvier 2016.

Bénin – élections

Les opérations de distribution des cartes d’électeur biométriques, pour le compte du scrutin présidentiel du dimanche 28 février 2016, démarrent ce vendredi 05 février 2016, a annoncé le Conseil d’orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (COS-LEPI). Selon un communiqué publié la veille par le président du Conseil, ces opérations de distribution de cartes d’électeurs vont démarrer par les départements administratifs du Borgou et de l’Alibori au Nord Est du pays, avant de s’étendre progressivement sur les autres départements de l’ensemble du territoire national du Bénin.

Côte d’Ivoire – CPI – Ouattara

Alors que le procès de son prédécesseur bat son plein à la Haye, le président ivoirien Alassane Ouattara a promis, le 04 février 2016, de ne plus envoyer aucun de ses compatriotes  à la Cour pénale internationale (CPI) pour y être jugé, estimant que la justice de la Côte d’Ivoire est “opérationnelle”. « Je n’enverrai plus d’ivoiriens à la Cour Pénale Internationale (CPI) », a indiqué Alassane Ouattara en marge d’une visite officielle en France.