L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 06/05/2014 – Côte d’Ivoire, Bénin, Mali, Mauritanie, agriculture, urbanisme, sécurité, frontières, marchés publics, investissement

Côte d’Ivoire – marchés publics

Le gouvernement ivoirien a décidé ,le 05 mai 2014, de réduire le délai de traitement de la passation des marchés publics qui vont passer maintenant de 322 jours à 88 jours, a fait savoir le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, cité par la presse locale. Selon lui,  la mesure prendra effet à partir de juin 2014.

Mali –  Algérie – sécurité

Neuf islamistes armés ont été tués lundi par l’armée à Tamanrasset, 2.000 km au sud d’Alger, près de la frontière malienne, a annoncé, le ministère algérien de la Défense, cité par l’Afp, ce mardi 6 mai 2014.

Mauritanie – croissance – Ould Mohamed Laghdaf,

La Mauritanie a enregistré un taux de croissance de son Produit intérieur brut (PIB) de 6,7% accompagné d’une inflation maîtrisée à 5%, a déclaré, le  Premier ministre mauritanien, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, cité par la Pana. S’exprimant à l’ocassion de sa déclaration de politique générale, le 05 mai 2014 devant les députés, le premier ministre, toujours cité par le même source, a aussi fait savoir que les réserves en devises du pays ont voisiné le milliard de dollars américains, couvrant ainsi sept mois d’importations.
 
Mali  – urbanisme – déguerpissement

Suites aux déguerpissements de voies publiques à Bamako et aux différents incendies survenus dans certains marchés du district de Bamako, le gouvernement du Mali en collaboration avec la Banque de l’Habitat du Mali (BHM) ont pris l’initiative de donner sourire aux victimes. Cela, à travers la réhabilitation de 643 magasins aux Halles Félix Houphouet Boigny de Bamako; dont le montant s’élève à 300 millions FCFA selon le ministre malien du Commerce, M. Abdel Karim Konate.

Bénin –  investissement – table ronde

Le gouvernement béninois envisage d’organiser, du 17 au 19 juin 2014 à Paris, une table ronde en vue de la mobilisation d’un financement de plus de 5.629 milliards de francs CFA avant 2018, pour l’ensemble des grands projets destinés à moderniser le Bénin et son arsenal de production, a annoncé lundi à Cotonou, le ministre béninois en charge du développement, Marcel de Souza.  « L’idée de l’organisation de cette table ronde émane du souci du gouvernement de poser les jalons d’une économie prospère et durable, avec à la clé une croissance suffisamment forte pour inverser la courbe de la pauvreté et du chômage, notamment à faire passer le volume d’investissements à 29% à l’horizon 2018 contre 19% actuellement et booster la croissance économique jusqu’ici haletante pour la hisser à hauteur de 8% suffisant pour ramener le taux de pauvreté à 25% dans la même période » a-t-il expliqué, cité par Xinhua.

Mali – agriculture – budget
 
Le gouvernement malien va porter à hauteur de 15% la part du budget national allouée au secteur agricole, a annoncé le président Ibrahim Boubacar Keita. « Je décide à partir de ce Conseil supérieur de l’agriculture, d’allouer 15% du budget national à ce secteur. Je demande au gouvernement de traduire en actes concrets cette volonté présidentielle», a déclaré lundi à Bamako, le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita, lors de l’ouverture de la 5eme session du Conseil supérieur de l’agriculture, le 05 mai 2014 à Bamako.