L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 06/08/2015 – Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Nigeria, Sénégal : élections, santé, paludisme, Sahel, sécurité, Nord Mali, finance, banque, drogue, saisie.

Côte d’Ivoire – élections

Le premier tour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, cruciale pour la stabilisation du pays qui a connu une décennie de crise politico-militaire, a été fixé officiellement au 25 octobre, a annoncé le gouvernement. « Le collège électoral de la République de Côte d’Ivoire est convoqué le dimanche 25 octobre 2015 en vue de procéder à l’élection du président de la République », selon un décret adopté en conseil des ministres confirmant la date évoquée par les autorités depuis plusieurs mois.

Mali – Burkina Faso – Sahel – santé – paludisme

37 millions de dollars, c’est le montant du financement que la Banque mondiale a accordé au Projet paludisme et maladies tropicales négligées (MTN) au Sahel pour le Burkina Faso, apprend-t-on de source officielle burkinabé. Le projet qui couvre trois pays ouest africains que sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger, bénéficie ainsi sur 5 ans, d’une enveloppe de 121 millions de dollars dont 10 millions de dollars pour l’Organisation ouest africaine de la Santé (OOAS), basée au Burkina Faso.

Niger – Nord Mali

Un contingent de 850 soldats nigériens sont en partance pour le nord du Mali dans le cadre de la Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), rapporte Xinhua, de source sécuritaire. Un premier détachement composé de plusieurs centaines de soldats nigériens a déjà quitté Niamey dimanche dernier, et le reste de la troupe suivra le vendredi 07 août 2015.Selon le chef d’état-major adjoint des Forces armées nigériennes (FAN), le général Mohamed Ahmed, au terme, ils seront au total 850 hommes et femmes issus des différents corps des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), à faire partie de ce 3ème Bataillon nigérien de la MINUSMA, pour une durée d’un an.

Nigeria – finance – banque

La Banque centrale du Nigeria a annoncé, dans un communiqué publié le 5 août 2015,  avoir interdit aux banques commerciales locales d’accepter les dépôts en espèces en devises étrangères pour «endiguer les flux financiers illicites». La monnaie nigériane, le naira, a plongé d’environ 15 % par rapport au dollar américain l’an passé, avec une dévaluation officielle en novembre et une autre dévaluation de facto en février 2015. En juillet dernier, le naira s’échangeait à 240 unités pour un dollar américain sur le marché parallèle, contre un taux officiel de 197 nairas pour un dollar.

Sénégal – drogue – saisie

Près de 25 tonnes de cocaïne et plus de quatre tonnes de chanvre indien ont été saisies au courant de l’année 2014 par l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), a indiqué à Dakar son directeur Mame Seydou Ndour. « Il y a une progression dans les opérations de saisie. En 2011, nous avons saisi 485 kilogrammes de chanvre indien, en 2012 128kg, en 2013 3.845 tonnes et en 2014 4.620 tonnes », a expliqué le directeur de l’OCRTIS, cité par l’agence de presse sénégalaise (APS, officielle).